top of page
  • jbsoula

Qu’est ce que l’autoconsommation ?


En langage photovoltaïque, l’autoconsommation désigne l’électricité consommée directement à partir de la production de son installation photovoltaïque. On parle même de taux d’autoconsommation, et il se trouve généralement entre 35 et 55%, lorsque l’installation est bien calibrée (en fonction des besoins de l’utilisateur). Ce taux est difficilement améliorable et dépend de plusieurs facteurs :

- les appareils consommateurs du foyer (tout électrique, gaz, autres),

- du profil de consommation (matin, journée, soirée) : il est difficile de faire parfaitement coïncider les périodes de production solaire avec la consommation du foyer

- des veilles et appareils qui continuent de fonctionner la nuit.

A titre d’exemple, un taux d’autoconsommation de 45% signifie que 45% de l’électricité consommée dans le foyer provient de la production des panneaux photovoltaïques. Cela veut donc dire que 55% proviendra toujours du réseau électrique.

L’autoconsommation est particulièrement intéressant pour alléger sa facture d’énergie électrique, réduire sa dépendance énergétique et surtout pour produire sa propre énergie verte.

Le taux d’auto consommation n’est pas égal à la réduction de sa facture d’électricité. En effet, toute l’électricité produite qui ne sera pas consommée dans le foyer sera revendu à EDF (tarif actuel : 13,39cts€/KWh). On peut donc s’attendre par exemple, avec un taux d’autoconsommation de 45%, à avoir une réduction de facture supérieure à 50% grâce à la revente du surplus de production à EDF.

Pour aller plus loin :

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-installation-photovoltaiques#


16 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page